To provide the best possible service this site uses cookies technicians . Continuing browsing the site you consent to their use in accordance with our Cookies Policy    

we plan the world of tomorrow.

EN FR IT ES

Métro léger automatique de la ville de Palerme

LE PROJET CONCERNE UN PREMIER TRONÇON FONCTIONNEL DU MÉTRO LÉGER DE PALERME, DANS LE SENS NORD-SUD À TRAVERS LA ZONE URBAINE CENTRALE, DEPUIS L’INTERSECTION D’ORETO ET LA CEINTURE (VIALE DELLA REGIONE SICILIANA) JUSQU’À LA GARE DE NOTARBARTOLO, SUR UNE LONGUEUR TOTALE DE 6,5 KM, PLUS UN RACCORD DE 0,5 KM AU DÉPÔT. LE TRONÇON DE LA LIGNE ENGLOBE 9 GARES QUI SONT, DU SUD VERS LE NORD: SVINCOLO ORETO, ORETO SUD, ORETO NORD, GIULIO CESARE, BORSA, MASSIMO, POLITEAMA, ARCHIMEDE ET NOTARBARTOLO. 


Période: 2006



Le tracé horizontal et vertical de la ligne a dû envisager les contraintes imposées par les bâtiments existants, la réalité du site concerné et la compatibilité de l’extension future de la ligne vers Mondello par deux tracés, celui de Notarbartolo ou celui de Gentili et du Stade, ainsi que les exigences normales d’un système de métro automatisé.
Les caractéristiques de la ligne comprennent une pente longitudinale maximale de 4%, un rayon de courbure horizontal allant de 200 m minimum à 600 m maximum et une profondeur de rail maximale au-dessous du sol de 32 m.
Le projet envisage les installations (pas de système) de la ligne et de la gare suivantes:

  • systèmes mécaniques et de ventilation
  • installations d’alimentation d’eau et contre les incendies
  • systèmes électriques spéciaux
  • systèmes d’éclairage et de la force motrice pour la ligne et les gares
  • système de mise à la terre
  • câbles aériens porteurs pour les installations du système
  • interface entre les installations « pas de système » et l’Unité Industrielle PLC
  • système de détection des incendies
  • système de contrôle des accès à la zone des équipements
  • système de billetterie automatique
  • escaliers mécaniques et ascenseurs.
 
On a prévu 9 puits d’aération intermédiaires, situés entre les gares, pour le fonctionnement normal et la ventilation de secours, ainsi que le drainage de l’eau de la ligne sur les tronçons entre les gares avec des niveaux minimums. Il y aura également deux accès au niveau du sol, l’un pour l’opérateur et l’autre (séparé) pour permettre aux pompiers d’accéder à la ligne en cas d’urgence, comme requis par la loi.
Une grande partie de la ligne aura un tunnel à deux canons, chacun à voie simple et section circulaire, obtenu par creusement à l’aide d’un tunnelier à section pleine blindée. Seuls le premier tronçon (entre le dépôt et la gare de Svincolo Oreto) et la dernière partie de l’aire d’aiguillage pour l’inversion des trains (après la gare de Notarbartolo et peu avant la fin du premier tronçon de la ligne fonctionnelle) auront un canon simple à double voie, un tunnel coupé et couvert avec une section rectangulaire, construit avec des diaphragmes en béton armé.
Le tunnel à voie simple de section circulaire a un diamètre maximum de 5,3 m (système Ansaldo) et un diamètre minimum de 4,7 m (système VAL), suivant le matériel roulant adopté.
Le projet englobe une aire de dépôt et un atelier de 96.464 m² initialement pour 16 trains et par la suite pouvant gérer jusqu’à 40 trains. Cette aire servira de dépôt aux trains en état d’inactivité, à leur contrôle, entretien et nettoyage, ainsi qu’à leur dépannage et révision technique.
Toutes les gares sont au sous-sol avec une plateforme centrale, à l’exception de Svincolo Oreto qui a des plateformes latérales et Archimede qui a des plateformes superposées et deux accès au moins en surface, conformément aux normes en vigueur. Les gares d’Oreto Sud, Giulio Cesare, Politeama et Notarbartolo ont un plan rectangulaire standard et un îlot central. Elles sont construites suivant le système de haut en bas, sur trois niveaux, vestibule, mezzanine et niveau des trains.
Les autres gares – Oreto, Oreto Nord, Borsa, Massimo et Archimede sont toutes particulières.
Par exemple, la gare de Svincolo Oreto a un plan rectangulaire avec des plateformes latérales, mais aussi une extension trapézoïdale, vers Notarbartolo, pour créer un espace entre les lignes permettant la descente des deux boucliers mécanisés pour creuser les tunnels circulaires en conditions de sécurité. Cette gare n’a que deux niveaux: le vestibule et le niveau des trains. De par la largeur réduite de la route (via Perez) où la gare d’Oreto Nord est située, celle-ci est longue et étroite, avec des escaliers qui relient le vestibule au niveau des trains et aux zones des équipements et deux tunnels (un tunnel par voie), construits suivant les méthodes de tunnelisation courantes et reliés par des couloirs à la « cabine » de la gare.

Les gares de Borsa et Massimo ont un plan presque carré en raison des contraintes environnementales, obtenu par creusage de haut en bas, qui comprend le vestibule, les escaliers/escaliers mécaniques au niveau des trains, les équipements technologiques et une partie de la plateforme. La longueur restante de la plateforme sera équipée de deux tunnels à section polycentrique, réalisés suivant les méthodes traditionnelles.
La gare d’Archimede, qui sera également la structure d’échange pour la liaison des lignes futures, a des plateformes superposées en raison de l’espace réduit disponible pour leur emplacement.
Technital a fourni ces services dans le cadre d’un groupement temporaire de sociétés formé par Systra S.A. (maître d’œuvre), Technital S.p.A., INECO S.A., Lombardi-Reico Ingegneria S.r.l. et Dominique Perrault Architecte. La part de Technital a été de 39% de la valeur totale du contrat.
L’avant-projet a été officiellement approuvé le 17/04/2008.