To provide the best possible service this site uses cookies technicians . Continuing browsing the site you consent to their use in accordance with our Cookies Policy    

we plan the world of tomorrow.

EN FR IT ES

Ouvrages paysagers pour le autoroute de Syracuse-Gela

L’autoroute Syracuse - Gela (133 km) est une liaison importante dans le réseau routier national et régional. Les ouvrages paysagers ont été développés comme mesures de mitigation comme il est prévu par l’étude d’Evaluation de l’Impact sur l’Environnement, afin d’encourager l’intégration de la route dans le paysage naturel et traditionnel local.


Projets: Autoroute de Syracuse-Gela (131 km) – Ouvrages paysagers.


Localisation: Sicile, Italie.


Client: Consortium des Autoroutes Siciliennes.


Montant total des travaux: 1.700.000.000,00 €


Services: Rapport Paysager et Conception de l’Ouvrage Paysager, Rapport de Conformité Environnementale (comme le demande le Ministère Italien de l’Environnement), Plan de Monitorage Environnemental, Assistance à la Supervision de la Construction.


Période: 02/1998 – 06/2018 (estimée)



L’autoroute Syracuse - Gela (133 km) est une liaison importante dans le réseau routier national et régional, qui encourage le développement économique de la Sicile orientale (tourisme, agriculture et industrie minière) et offre un débouché rapide aux centres industriels de Syracuse, Raguse et Gela.
Toute l’autoroute aura 15 viaducs sur une longueur totale de 6.600 m, ainsi que 44 passages supérieurs et de nombreux petits ponts. Le tracé de l’autoroute prévoit également 17 tunnels à deux tubes sur une longueur totale de 16.700 m.
L’activité de conception paysagère a envisagé l’analyse de la communauté de plantes des zones concernées par le biais d’inspections sur place. Ce qui a permis de développer des modèles typologiques de la végétation parfaitement adaptés aux caractéristiques écologiques de la zone.
Le projet prévoit que l’autoroute traverse des zones principalement agricoles à la grande valeur historique et paysagère et des zones très naturelles. Notamment, le couloir routier traverse de nombreux fleuves dont la valeur environnementale est élevée (couloirs écologiques).
Pour ces raisons, les ouvrages paysagers ont été développés comme mesures de mitigation comme il est prévu par l’étude d’Evaluation de l’Impact sur l’Environnement, afin d’encourager l’intégration de la route dans le paysage naturel et traditionnel local. Dès lors, les ouvrages paysagers ont été orientés vers le rétablissement des couloirs écologiques et du paysage local.
La conception des ouvrages paysagers s’est fondée sur des critères écologiques suivant les directives nationales et internationales concernant la conception de l’infrastructure linéaire (par ex. grand-routes).
Les ouvrages de mitigation ont utilisé des espèces autochtones, des éléments architecturaux locaux (murs en pierres sèches) et la transplantation d’arbres séculaires précieux (Caroubiers, Oliviers). Le projet envisage également la conception d’espaces de loisirs caractérisés par des plantes ornementales.
Les principales associations végétales de la zone sont les suivantes: garrigue, maquis et forêt de plantes sempervirentes (Pistachier - Ouercetum ilicis). Les ouvrages paysagers ont utilisé des espèces xérophiles à même de survivre aux conditions sèches du climat sicilien.
Les ouvrages paysagers ont été conçus et/ou construits pour les lots suivants:

  • conçus et achevés: 30,5 km (lots 3-4-5);
  • conçus et achevés: 20 km (lots 6-7-8);
  • conçus: 11 km (lot 9);
  • conçus: 13 km (lots 10-11).

 

Par surcroît, dans un lot routier où l’eau souterraine risquait spécialement d’être contaminée à cause de la perméabilité du sol, on a mis au point un Plan de Monitorage Environnemental spécifique.