To provide the best possible service this site uses cookies technicians . Continuing browsing the site you consent to their use in accordance with our Cookies Policy    

we plan the world of tomorrow.

EN FR IT ES

Autoroute Pedemontana Lombarda (PM)

L’autoroute "Pedemontana-Lombarda" est une grande infrastructure routière, qui traverse l’une des zones les plus agglomérées d’Europe. Elle est constituée de 67 km d’autoroute, de 20 km de boulevards périphériques et de 70 km de bretelles, visant à résoudre l’engorgement et la saturation du réseau routier au nord de Milan. La route sera presque trois quarts sous le niveau du terrain, quasiment invisible en tranchées et tunnels.


Projets: Autoroute Pedemontana Lombarda reliant Bergame à l’Aéroport de Malpensa (80 km).


Localisation: Région Lombardie, Italie.


Client: Autostrada Pedemontana Lombarda S.p.A..


Montant total des travaux: 3.508.600.000 €


Services: Plan de Monitorage et Système d’Information Géographique (GIS).


Période: 05/2008 – 04/2011



Les principales activités exécutées ont été les suivantes:

 

  • Rédaction du Plan de Monitorage Environnemental;
  • Coordination et exécution des études;
  • Développement du système d’information géographique (GIS).

 

Rédaction du Plan de Monitorage Environnemental
Le monitorage environnemental permet de calculer l’impact de la construction et de la présence de l’infrastructure sur l’environnement par une suite de levés périodiques, exécutés sur les paramètres chimiques, physiques et biologiques. Les aspects environnementaux surveillés sont: l’atmosphère, l’eau superficielle, l’eau souterraine, le sol, la végétation – la faune – l’écosystème, le paysage, le bruit, les vibrations et l’aspect social.

Le plan a été divisé en trois phases: pré-construction, phase de construction et post-construction.
En corrélant les résultats obtenus dans les différentes phases, il est possible d’évaluer l’évolution des conditions environnementales et l’impact de l’infrastructure.
La phase pré-construction peut être estimée la phase la plus importante car elle permet de définir la condition de repère pour prévoir les impacts et l’effet des ouvrages de mitigation aussi bien dans la phase de construction que de service.
Durant la planification des activités de levés, il est essentiel de définir les zones sensibles et les récepteurs comme les écoles et les hôpitaux. D’après ce concept, il est possible de définir les endroits et les zones des levés. Il est fondamental de fixer un nombre suffisant d’endroits de levés pour représenter convenablement l’environnement et optimiser le coût du plan de monitorage.

 

Rapports avec les autorités environnementales et locales
Pendant la conception préliminaire, le plan de monitorage environnemental a été établi conformément aux prescriptions de l’Autorité Régionale pour la Protection de l’Environnement et aux directives et lois nationales et locales.
Les activités conjointes, à savoir les meetings techniques, les descentes sur les lieux et les mesures contradictoires, visent à vérifier et valider les données collectées, qui seront divulguées par la suite au public par le biais du Système d’Information Géographique.

 

Coordination et exécution des études
Les levés environnementaux ont comporté l’exécution d’échantillonnages sur le terrain et d’analyses de laboratoire, ainsi que des levés écologiques, tels que les carrés de végétation, les transepts pour levés des oiseaux, des reptiles et des amphibiens et les activités spécifiques pour les levés des chauve-souris et des poissons.
On a appliqué une analyse multispectrale pour mesurer la couverture biophysique du sol et le stress de la végétation.
On a prêté une attention spéciale à l’interaction entre l’ouvrage et la population locale. Au vu de quoi, on a positionné des points d’échantillonnage du bruit et de la qualité de l’air pour évaluer l’effet des activités de construction et de l’émission future de la route, eu égard à la protection de la population résidante avant tout.
On a exécuté des études sur l’eau souterraine pour évaluer les effets possibles des tronçons de la route en tunnel. De plus, l’intégration de la nouvelle infrastructure dans le paysage environnant a été contrôlée et simulée par rendu.

 

Développement du Système d’Information Géographique
Le Système d’Information Géographique (GIS) a été réalisé pour supporter les activités de monitorage environnemental, en vue de collecter, de valider, de gérer, de représenter et de traiter les renseignements obtenus.
Les données du monitorage environnemental ont été localisées dans l’espace et associées à chaque station avec un élément géométrique (point, ligne ou polygone).
Le GIS est disponible en ligne (http://www.sit.pedemontana.com). Les technologies ArcGIS permettent d’exploiter les ressources du web pour voir et demander les données mémorisées dans la base de données spécifique créée.