To provide the best possible service this site uses cookies technicians . Continuing browsing the site you consent to their use in accordance with our Cookies Policy    

we plan the world of tomorrow.

EN FR IT ES

Evaluation de l’Impact sur l’Environnement et Stratégique du nouveau Plan Directeur du Port de Trieste

Développement de l’Evaluation de l’Impact sur l’Environnement et Stratégique (EIA intégrée à SEA) du nouveau Plan Directeur du Port de Trieste (Italie). Procédures pour assurer l’évaluation des impacts significatifs sur l’environnement découlant de la réalisation du Plan Directeur du Port au cours de sa rédaction et avant son approbation.


Projets: Evaluation de l’Impact sur l’Environnement et Stratégique du nouveau Plan Directeur du Port.


Localisation: Trieste, Italie.


Client: Autorité Portuaire de Trieste.


Montant total des travaux: 1.538 milliards de €


Services: Evaluation de l’Impact sur l’Environnement et Stratégique.


Période: 05/2010 – 06/2013



Le nouveau Plan Directeur du Port s‘est avéré nécessaire pour disposer d’un outil de planification actualisé et participé pour le développement du port maritime et aider à identifier les emplacements les plus sûrs des anciennes et nouvelles activités. Le nouveau Plan Directeur du Port a été approuvé par le Comité des Travaux Publics en mai 2010.
Les buts généraux du Plan Directeur du Port sont l’expansion des zones portuaires, le développement du trafic de conteneurs, l’amélioration des zones assainies (activités industrielles passées) et le développement du secteur des croisières.
La construction des ouvrages est divisée en deux scénarios: à court et à long terme.
Le scénario à court terme fournit les exigences et les priorités immédiates et identifie les interventions de haute productivité pour une grande fonctionnalité avec des efforts économiques et d’exécution réduits. Le scénario à long terme représente la configuration finale du port à réaliser, à travers différentes phases temporelles, à l’appui de différents facteurs. Ces facteurs comprennent l’évolution commerciale, dynamique et économique du pays et des partenaires commerciaux et la réalisation réelle des projets infrastructuraux nationaux et internationaux.
Les actions du plan aboutiront à améliorer globalement la qualité du fond marin, grâce aux activités de dragage planifiées et aux activités d’assainissement préalables, nécessaires là où les jetées seront construites ou étendues.

L’Etude de l’Impact sur l’Environnement et Stratégique identifie, analyse et évalue toutes les interactions possibles des ouvrages prévus avec l’environnement et le territoire environnant. Notamment, d’après la caractérisation et l’analyse des composantes environnementales individuelles, le Rapport décrit le système environnemental de repère et l’interférence éventuelle avec l’ouvrage faisant l’objet du nouveau plan. L’Etude vérifie également si les objectifs et les actions du Plan sont compatibles les uns avec les autres. Par ailleurs, elle fera remarquer si ces objectifs sont en conflit avec l’aménagement et les instruments procéduraux locaux et avec les objectifs et les stratégies de soutenabilité développés au niveau national et international.

Quant à l’analyse stratégique, les objectifs du Plan Directeur se sont avérés compatibles les uns avec les autres et/ou indépendants les uns des autres car les buts du Plan ne sont pas en conflit avec ses objectifs et les emplois du terrain portuaire.

Eu égard aux aspects environnementaux, les problèmes principaux à l’état actuel sont les suivants: contamination des sédiments et du sol de la zone portuaire, anthropisation du littoral qui entame les habitats de la flore et de la faune d’intérêt environnemental, les niveaux de bruit dans les zones urbaines principalement causés par le trafic urbain et les concentrations d’oxydes d’azote (NOx) et de particules (PM10) au-delà des limites visées par la loi dans la zone portuaire et industrielle. De plus, on suppose la contamination des eaux marines littorales de la baie du port, causée par le relâchement possible de substances dangereuses provenant des sédiments. Les analyses du modèle ont mis en relief l’activité hydrodynamique réduite en considérant aussi bien le temps de séjour que la distribution de la vitesse d’écoulement, ce qui fait que la baie du port est une sorte de grand bassin sédimentaire.