To provide the best possible service this site uses cookies technicians . Continuing browsing the site you consent to their use in accordance with our Cookies Policy    

we plan the world of tomorrow.

EN FR IT ES

Evaluation des interventions hydrauliques sur le canal d’assechement du fleuve Arno

Le Canal “Evacuateur” du fleuve Arno est l’ouvrage stratégique le plus important pour réduire le risque d’inondations dans la vallée du Fleuve Arno et dans la ville de Pise. L’Etude d’Evaluation de l’Impact sur l’Environnement a été associée à l’Etude d’Evaluation Environnementale Adéquate, en raison de l’interaction des projets avec les sites naturels du Réseau Natura 2000.


Projets: Evaluation de l’impact sur l’environnement des interventions hydrauliques sur le canal d’assechement du fleuve Arno.


Localisation: Pise - Livourne, Italie.


Client: Province de Pise - Service de Défense du Sol.


Montant total des travaux: 8.879.300,00 €


Services: Evaluation de l’Impact sur l’Environnement et Evaluation Environnementale Adéquate.


Période: 10/2012 – 01/2013



Le Canal est long de 28,3 km et a été originairement conçu pour un débit total de 1.400 m3/s.
A présent, le débit du Canal est sensiblement réduit par suite du colmatage, de l’affaissement des rives et de l’engorgement partiel de l’embouchure du Canal. Tous ces facteurs préjudicient à la sécurité de la population locale et de la ville de Pise.
Le projet envisage: la remise en état des rives et de l’embouchure du Canal, la protection de l’embouchure du Canal par le biais de deux digues, le dragage du Canal pour rétablir la hauteur originaire des fonds, la remise en état et l’amélioration du littoral. Le projet envisage également une installation de traitement des sédiments dragués, en vue de leur réutilisation le long des rives.
L’étude d’Evaluation de l’Impact sur l’Environnement analyse minutieusement le projet (phases de construction et de service), pour mettre en relief les principales interactions entre les ouvrages et le contexte. On a analysé les interférences entre le projet et les exigences et les contraintes contenues dans les plans d’aménagement du territoire pour se concentrer ensuite sur les interférences liées à la gestion du littoral et au risque hydrologique.
On a décrit exactement l’état courant de l’environnement, sur la base de données bibliographiques, des résultats des recherches effectuées à l’appui des activités de conception (par ex.: levés géologique, hydrologique, sur la qualité de l’eau et la qualité des sédiments) et de nombreuses données obtenues des Autorités de l’environnement locales.
On a prêté une attention spéciale à la valeur naturelle de la zone du projet, qui est située le long d’un parc national et de zones protégées par l’Union Européenne (Réseau Natura 2000) et qui est un site important pour les espèces migrantes (Zone protégée internationale pour les Oiseaux).
On a dressé une liste de contrôle efficace des impacts pour identifier les impacts à court et long terme, ainsi qu’à différentes échelles spatiales. On a attribué un degré d’importance à chaque impact. Les principaux aspects environnementaux étudiés ont été les suivants:

  • Qualité des sédiments par rapport aux activités de dragage et de traitement;
  • Simulation de modélisation de la condition hydrodynamique et hydrologique, eu égard tout particulièrement aux effets sur la ligne de côte (étendue du littoral et circulation côtière) et aux niveaux de turbidité et de salinité (qualité de l’eau de mer);
  • Aménagement paysager des nouvelles structures;
  • Modélisation de la propagation des émissions de bruit et des polluants de l’air pendant la phase de construction;
  • Nuisance de bruit sur la communauté des oiseaux pendant les phases de construction et de service;
  • Nuisance de la faune marine, eu égard tout spécialement aux mammifères marins, car la zone de mer en face de l’embouchure du canal fait partie du Sanctuaire Pelagos pour les Mammifères Marins en Méditerranée.