To provide the best possible service this site uses cookies technicians . Continuing browsing the site you consent to their use in accordance with our Cookies Policy    

we plan the world of tomorrow.

EN FR IT ES

Axonometric view

Modelisation hydrogeologique dans le port industriel de Venise (Italie)

 

MODELISATION DE L’IMPACT HYDROGEOLOGIQUE D’UN MUR DE CONFINEMENT DANS LE PORT INDUSTRIEL DE VENISE (PORTO MARGHERA).
 


Projets: Étude de la dynamique des eaux souterraines liées à la construction d’un mur de confinement dans le port industriel de Venise


Localisation: Venise, Italie


Client: Consortium Venezia Nuova pour le Ministère italien des travaux publics - Office des eaux, Venise


Services: Études de modèle mathématique; avant-projets préliminaire et définiti; projet d’exécution


Période: 2007-2011



 

Une source importante de polluants non biodégradables organiques et inorganiques est constituée par le Port de Marghera, un ensemble portuaire et pétrochimique sur le côté central-ouest de la lagune de Venise. Le Port de Marghera est classé "Site d’Intérêt National" (SIN). Dans le cadre du projet général des activités de décontamination dénommé MISE, le Ministère de l’Environnement italien a demandé au Magistrat aux Eaux (MAV) de borner l’échange d’eau entre les sols contaminés et les eaux de la lagune dans le SIN. MAV, par l’entremise de son concessionnaire Consorzio Venezia Nuova (CVN), a envisagé la construction d’un parafouille continu long de 56,8 km en palplanches d’acier le long des berges des canaux du port. Les diaphragmes sont enfoncés au fond de la lagune à une profondeur entre 15 et 25 m au-dessous du niveau de la mer. Du moment que ce parafouille constitue une barrière imperméable au flux d’eau souterraine provenant de la terre ferme vers la lagune, CVN a confié à Technital une étude sur l’impact prévu du parafouille sur le régime du flux naturel des nappes aquifères les moins profondes.
Pour prédire l'impact sur le régime hydrologique et atténuer le risque d'inondation sur les zones urbaines les plus proches, un modèle complexe en trois dimensions par éléments finis a été développé et testé sur le système des nombreuses nappes phréatiques jusqu'à une profondeur beaucoup plus importante que le bas du mur. Le modèle a d'abord été étalonné par rapport à la piézométrie régionale puis raffiné sur place pour reproduire le volume des eaux souterraines drainé le long d'une rive de 30 km de long d'un canal du port déjà délimitée. Les principaux résultats des simulations montrent qu’après la finition du mur, la décharge dans la lagune a été réduite de près de 85% par rapport au taux préexistant avec cependant, une hausse de 1-m de la nappe phréatique dans la ville intérieure de Mestre, Italie. Cela indique ainsi la nécessité de la mise en œuvre d'une tranchée de drainage en amont de la paroi pour réduire correctement le niveau des eaux souterraines. Le modèle donnera aussi des indications montrant que les aquifères moins en profondeur pourront recevoir de l'eau souterraine à partir d'un grand nombre de vieux forages profonds, abandonnés dans le passé et qui n’ont pas été correctement scellés.
Vue d’une perspective générale, cette étude constitue un exemple important qui explique qu’une conception fiable et durable d'une structure complexe d'ingénierie liée à un impact significatif sur l'environnement peut être considérablement aidée et améliorée par l'utilisation de modèles numériques avancés capables de reproduire les caractéristiques essentiels des processus sous-jacents hydrogéologiques.

 


Photo
pag. 1/3
  • Axonometric view Axonometric view
  • Three-dimensional mesh Three-dimensional mesh
  • Piezometric head Piezometric head